Code de déontologie

Les praticiens de la « Pneumaphonie » respectent la dignité et la valeur de l’individu. Ils œuvrent pour la préservation et la protection des droits humains fondamentaux, de l’intégrité psychique et physique ainsi que pour le bien-être de ceux qui font appel à leurs services en mettant en œuvre les moyens nécessaires à la réalisation de ces objectifs.

Ils sont tenus d’utiliser leurs compétences, de penser et d’analyser leur pratique uniquement à des fins conformes au respect des valeurs éthiques et morales, en tenant compte de la complexité humaine.

Ils s’engagent à accroître les connaissances sur le comportement humain, sur la compréhension de soi-même et des autres et sur l’utilisation de ces connaissances pour la promotion du bien-être de l’humanité.

Les praticiens de la « Pneumaphonie » respectent les autres membres de leur profession et des professions connexes.
Dans la poursuite de ces idéaux, les praticiens de la « Pneumaphonie » souscrivent à des principes éthiques et déontologiques précis dans les domaines ci-après listés :


1
 – Respect de la personne accompagnée

Enseignants ou formateurs, les praticiens de la « Pneumaphonie » ont le souci de l’autre pour lui permettre d’acquérir connaissances et compétences en respectant leur intégrité, leur autonomie, leurs convictions, en étant attentifs au bien-être des personnes et des groupes avec lesquels ils travaillent.

Les praticiens de la « Pneumaphonie » reconnaissent et respectent la personne humaine dans sa dimension psychique, que l’individu soit suivi en individuel ou collectivement.
Ils maintiennent une haute qualité d’enseignement en présentant une information objective, complète et précise de leur pratique.
Les praticiens de la « Pneumaphonie » respectent la dignité de la personne humaine, même après la mort de celle-ci. Ils s’interdisent d’y porter atteinte de quelque manière que ce soit, conscients que c’est un droit fondamental et inaliénable.


2 – Compétences.

Les praticiens de la « Pneumaphonie » reconnaissent la nécessité du travail sur eux-mêmes, et de ce fait acceptent la supervision et la formation continue. Ils sont ouverts à de nouvelles procédures et à l’évolution des attentes et des valeurs sociétales.


3 – Valeurs morales et normes juridiques.

Dans l’exercice de leur profession, les praticiens de la « Pneumaphonie » s’interdisent toute action qui violerait ou déprécierait les droits humains, civils et juridiques de leurs clients ou d’autres personnes qui pourraient être touchées.


4 – Confidentialité.

Les praticiens de la « Pneumaphonie » sont personnellement tenus au secret professionnel, sauf dans les cas où la loi impose ou autorise la révélation du secret.
Avec des mineurs ou d’autres personnes incapables de donner volontairement leur consentement éclairé, les praticiens de la « Pneumaphonie » doivent prendre des précautions particulières pour protéger l’intérêt de ces personnes et consulter le tuteur légal.


5
 – Relations professionnelles.

En tant que praticiens, enseignants, formateurs et chercheurs, les praticiens de la « Pneumaphonie » sont conscients du fait que leurs valeurs personnelles peuvent affecter leur communication, l’utilisation de méthodes, la sélection et la présentation de leurs points de vue ou de matériaux, et la nature ou la mise en œuvre de leurs recherches.
Lorsque des sujets sources de controverses sont abordés, ils reconnaissent et respectent la diversité des attitudes et des sensibilités individuelles que leurs clients, étudiants, stagiaires ou autres personnes au peuvent avoir à l’égard de ces questions.
Les praticiens de la « Pneumaphonie » reconnaissent les domaines de compétence des professions connexes. Ils font pleinement usage de toutes les ressources professionnelles, techniques et administratives pour servir au mieux les intérêts du public.

L’absence de relations formelles avec d’autres professionnels ne dispense pas les praticiens de la « Pneumaphonie » de la responsabilité d’assurer à leurs clients le meilleur service possible, pas plus qu’il ne les exempte de l’obligation de faire preuve de prévoyance, de diligence et de tact dans l’obtention de l’assistance complémentaire ou alternative qui serait nécessaire.

Lorsque des praticiens de la « Pneumaphonie » apprennent qu’un autre praticien a violé l’éthique, et que cela semble justifié, ils tentent de résoudre le problème de manière informelle en attirant l’attention du praticien sur son comportement.
Si la faute est mineure et/ou semble être due à un manque de sensibilité, de connaissance ou d’expérience, une solution en interne est généralement appropriée. Un changement de comportement doit préserver le droit à la confidentialité.
Si la mise en garde n’est pas suivie d’effet ou si elle est de nature plus grave, les praticiens de la « Pneumaphonie » la porteront à l’attention de l’association et du comité directeur qui prendront les mesures adaptées.


6
 – Déclarations publiques.

Les déclarations publiques, les annonces de services, la publicité, et les activités de promotion des praticiens de la « Pneumaphonie » ont pour but d’aider le public à se forger des jugements et à faire des choix. Les praticiens de la « Pneumaphonie » présentent avec précision et objectivité leurs qualifications professionnelles, leurs affiliations et leurs fonctions, ainsi que celles des institutions ou organisations avec lesquelles leurs déclarations ou eux-mêmes peuvent être associés.

quis, leo. id sem, consequat. efficitur. ut fringilla risus felis adipiscing tempus